SAS : comment ça marche ?

Cette initiative vise à éliminer l'informalité, à simplifier le processus de constitution des micros et petites entreprises, à créer un nouveau régime d'entreprises composé d'un ou plusieurs actionnaires (personnes physiques), à établir un processus de constitution administrative avec tous les effets juridiques, et encourager la croissance de ces entreprises afin qu'elles adoptent à l'avenir des modes de fonctionnement et d'administration plus sophistiqués.

L'institution financière de Santander permet aux entrepreneurs du pays d'ouvrir plus facilement un compte bancaire en ligne à ceux qui souhaitent s'établir sous le régime de la société par actions simplifiée.
Grâce à l'autorisation expresse du représentant légal de la SAS, les informations sur le processus de création d'une SAS peuvent être partagées dans le cadre d'un système sécurisé afin que ces informations facilitent son processus d'ouverture de compte.

Pour en savoir plus, voici le guide complet qu'il faut suivre : https://www.createur-de-sas.fr

Obligations d'une SAS

Diffuser dans le système électronique de publications des sociétés commerciales :

  • Les contrats conclus entre l'actionnaire unique et la Société,
  • L'avis lorsque l'intégralité du capital social a été souscrit et payé,
  • L'appel de l'Assemblée des actionnaires,
  • Le rapport annuel sur la situation financière de la société,
  • L'avis sur les inscriptions faites au registre des actions de l'augmentation ou de la diminution du capital variable.